Per Angusta Blog

26 février 2016

Per Angusta đŸ’™ïž Slack

Nous annonçons aujourd’hui la disponibilitĂ© de notre notre connecteur avec Slack. Cette nouvelle intĂ©gration vous permettra d’ĂȘtre notifiĂ© dans Slack des Ă©vĂšnements clĂ©s de votre plateforme Per Angusta.

Slack, c’est quoi ?

Per Angusta + Slack = 🚀

Pour ceux qui l’ignorent, Slack est un outil de communication. C’est Ă  la fois un outil de discussion collectif et un outil de chat individuel. Mais c’est aussi beaucoup plus que cela.

À la diffĂ©rence de nombreux autres systĂšmes, Slack est capable de s’interfacer grĂące Ă  la puissance des APIs et autres webhooks.

Ces intĂ©grations se rĂ©vĂšlent d’une puissance considĂ©rable et transforment Slack en une plateforme versatile qui devient rapidement le centre nĂ©vralgique de nombreuses activitĂ©s et process.

Slack fait gagner Ă©normĂ©ment de temps en vous dispensant de vous connecter Ă  de nomlbreux outils pour rĂ©cupĂ©rer les informations dont vous avez besoin. Si quelque chose peut vous ĂȘtre utile, cela doit ĂȘtre postĂ© dans Slack.

Cette immense valeur ajoutée permet de mieux comprendre pourquoi Slack croit à cette vitesse.

Absolument toutes les autres startups que nous cotoyons utilisent Slack. Mais c’est Ă©galement de plus en plus utilisĂ© dans de grands organisations (NASA, Dow Jones, Salesforce (!)
) et tous les grands journaux amĂ©ricains en parlent ou mĂȘme l’utilisent.

La progression est Ă©poustouflante :en moins de 2 ans, il y a dĂ©sormais 2M d’utilisateurs actifs tous les jours. Et ce n’est que le dĂ©but.

Nombre d'utilisateurs actifs moyens chaque jour

(Crédit image: Jordan Novet/VentureBeat)

On peut utiliser Slack de bien des maniĂšres. Chez Per Angusta on l’utilise pour (presque) tout :

  • Discussions 1:1 et en Ă©quipe dans des “channels” thĂ©matique (dĂ©veloppement, RH, Ventes
)
  • Monitoring de la plateforme : alertes sur le temps de rĂ©ponse, erreurs ou Ă©vĂšnements inhabituels
  • “Developper happiness” : dĂšs qu’un dĂ©veloppeur intervient dans le code source, le changement est publiĂ© dans Slack pour que tout le monde puisse suivre les Ă©volutions. Les rĂ©sultats de nos tests automatiques (3000+ Ă  ce jour) sont Ă©galement publiĂ©s dĂšs que la suite a Ă©tĂ© lancĂ© (dĂšs que le code est modifiĂ©) et a fini de tournĂ©e. De la mĂȘme maniĂšre, quand nous dĂ©ployons de nouveux Ă©lĂ©ments en productions (jusqu’Ă  3 fois par jour), l’information apparaĂźt dans Slack.
  • Interactions avec nos utilisateurs : le chat live et le support sont intĂ©grĂ©s, ce qui nous permet de rĂ©pondre trĂšs rapidement Ă  toutes les sollicitations de nos utilisateurs.

Nous avons Ă©galement mis en place une rĂšgle simple : pas d’email s’il n’y a pas au moins une personne exterieure Ă  Per Angusta en destinataire. Tout le reste se passe dans Slack. Finis les emails internes ! 🎉

Pourquoi est-ce important?

Slack marque un tournant parce qu’il rompt avec la logique de silos. Et Slack rompt rĂ©ellement, pas comme les ERPs ou les grands outils monolithiques qui ont toujours fait ces promesses sans jamais les tenir.

Cela se manifeste principalement de 2 façons, trÚs concrÚtes.

Une communication simple et efficace

Les solutions “Enterprise” en la matiĂšre sont largement incomplĂšte. Lync par exemple, est parfait pour une interaction ponctuelle entre 2 individus, mais dĂšs qu’il y a plusieurs personnes, cela devient plus compliquĂ©. En outre, il n’est pas simple de garder la trace des Ă©changes prĂ©cĂ©dents.

Je ne parlerai mĂȘme pas des forums de discussions internes. Ces dinosaures de la communication qui n’ont jamais su embarquer leurs utilisateurs ou crĂ©er de la valeur ne mĂ©ritent que le sort de leurs ancĂȘtres sauriens.

A contrario, Slack est simple et amusant Ă  utiliser (la notion de “rĂ©action” Ă  un message, Ă  base d’emoji est trĂšs sympa)

Il y aurait beaucoup de cas d’utilisations intĂ©ressants pour les achats : la collboration interne, bien sĂ»r, mais aussi avec les partenaires externes, Ă  travers les channels dĂ©diĂ©s et privĂ©s.

Notre travail d’acheteur est un travail de communication par essence. Et il faut les bons outils pour cela.

Intégrations

Ajouter une intĂ©gration avec un outil tiers est une affaire de 2 minutes. Le fait de pouvoir bĂ©nĂ©ficier d’une telle valeur ajoutĂ©e aussi facilement Ă©tait encore inimaginable il y a quelques annĂ©es. Je me rappelle avec (peu d’)Ă©motions les discussions avec ma DSI qui avait besoin de 3 mois pour crĂ©er une interface entre 2 outils internes


Et parce qu’il est si facile d’intĂ©grer des outils, une approche best-of-breed devient non seulement possible mais bien meilleure. Et il n’y a plus besoin de faire des compromis en prenant des solutions intĂ©grĂ©es. Choisissez la meilleure dans sa catĂ©gorie et faites les communiquer.

En quoi consiste l’intĂ©gration Per Angusta / Slack et comment l’utiliser ?

La livraison d’aujourd’hui vous permet essentiellement d’ĂȘtre informĂ© d’Ă©vĂšnements se passant dans Per Angusta : – Quelqu’un identifie une opportunitĂ© ou crĂ©e un projet – Quelqu’un dĂ©clare des gains – Quelqu’un valide des gains – Quelqu’un ajoute un contrat

Recevez directement dans Slack les notifications de ce qu'il se passe dans Per Angusta

Pour mettre en place cette intégration, il ne vous faut que 2 choses :

  • l’URL du webhook (que vous obtenez en ajoutant un “incoming webhook” depuis l’Apps directory, rubrique “Custom integrations)
  • Le nom du channel dans lequel vous voulez que Per Angusta envoie les notifications (n’oubliez pas d’ajouter le # au dĂ©but)

Ensuite, allez dans le module d’administration, dans la rubique “Configuration Slack” et remplissez les champs.

Bien sĂ»r le support est Ă  votre disposition si vous avez besoin d’aide.

Et ensuite ?

Cette nouvelle intĂ©gration avec Slack n’est que la premiĂšre brique d’une vision plus large.

Slack facilite l’interaction avec des services tiers dans un langue quasi naturel (du moins peu structurĂ©).

ConcrĂštement, cela signifie que sans quitter le confort de votre room Slac, vous pourrez identifier des opportunitĂ©s, approuver des projets ou des Ă©conomies et suivre le progrĂšs de votre plan d’action.

Alors, vous essayez quand ?